Jeep dévoile une série de prototypes à son safari annuel de Moab

Jeep® Trailcat Concept

Comme c’est la coutume depuis plusieurs années déjà, la division Jeep a profité de son passage à Moab en Utah pour présenter une série de prototypes portant fièrement l’écusson de la marque américaine. Amateurs de Jeep, ceci est pour vous!

Des sept modèles dévoilés, c’est assurément le Jeep Trailcat qui risque de vous faire perdre votre mâchoire. L’utilisation de l’appellation « cat » ici signifie que Jeep a implanté une mécanique empruntée à la Dodge Challenger Hellcat sous le capot. Pour arriver à leurs fins, les ingénieurs de Mopar ont allongé la plateforme du Wrangler de douze pouces. Avec 707 chevaux de puissance, une boîte manuelle à six rapports et tout ce que ça prend pour affronter n’importe quel terrain, le Trailcat impressionne.

Le Jeep Crew Chief 715 est, quant à lui, un hommage aux véhicules militaires Jeep du passé, en particulier le Kaiser M715. Avec son toit souple, sa coloration unique, son museau inspiré du M715, ainsi que ces pneumatiques agressives, ce 4×4 fait rêver!

Le constructeur a également tenu à faire plaisir aux amateurs des modèles CJ-5 avec son Jeep Shortcut. La carrosserie plus courte fait appel à une grille de calandre, des ailes, un capot et des pare-chocs uniques. Les roues en acier enveloppées par des pneus BFGoodrich de 35 pouces complètent l’ensemble. À l’intérieur, les sièges baquets en cuir sans appui-tête sont tapissés d’un centre en tissu à carreaux, un autre clin d’œil aux belles années du modèle.

De son côté, le Jeep FC 150 1960 conserve sa carrosserie d’antan, mais repose plutôt sur un châssis de Jeep Wrangler 2005 modifié, celui-ci ayant été travaillé pour accepter une longue liste de pièces plus robustes. L’objectif était de le rendre plus agile en situation de conduite hors route. D’ailleurs, contrairement aux Jeep modernes, celui-ci est propulsé par un 6-cylindres en ligne accouplé à une boîte automatique à trois rapports.

Le Jeep Renegade Commander est certainement le plus accessible des prototypes montrés à Moab. Équipé de plusieurs pièces de performance disponibles dans les catalogues Mopar et Jeep Performance, le Renegade Commander est surélevé en plus de pouvoir compter sur des jantes de Wrangler Rubicon enveloppées par des pneumatiques BFGoodrich.

Le Jeep Trailstorm est, aux dires du constructeur, le véhicule parfait pour s’aventurer loin du bitume. L’espace supplémentaire pour de l’équipement et des réservoirs à essence auxiliaires explique en partie cette affirmation. Bien entendu, les modifications nécessaires pour affronter les pires conditions de conduite ont été apportées au véhicule. Quant à cette coloration « camouflage », elle permet au Trailstorm de s’effacer dans le désert de l’Utah.

Finalement, le prototype Jeep Comanche représente une agréable surprise, compte tenu du fait que le constructeur prépare l’arrivée d’une camionnette d’ici quelques années. Basé sur la plateforme du Renegade, le Comanche a tout de même été allongé de cinq pouces afin de pouvoir accueillir la boîte de chargement à l’arrière. Au-delà des modifications apportées au petit véhicule, c’est ce qui se trouve sous le capot qui retient l’attention. En effet, Jeep a inséré un moteur 4-cylindres turbodiesel accouplé à la boîte automatique à neuf rapports bien connue du public.

Partager
The following two tabs change content below.
Vincent Aubé

Vincent Aubé

Vincent Aubé va bientôt célébrer sa dixième année en tant que chroniqueur automobile. Ayant étudié en journalisme à l’Université de Montréal, il a décidé de joindre l’utile à l’agréable en consacrant sa carrière à couvrir tout ce qui a quatre roues et un volant.