Les vedettes de la LCH et les voitures : Kailer Yamamoto des Chiefs de Spokane

kailer-yamamoto

Tout le monde au sein de l’organisation des Chiefs de Spokane savait que l’année 2016-2017 n’allait pas être facile. Avec plusieurs jeunes joueurs à intégrer dans le système de jeu de l’équipe de l’état de Washington, une période de transition était nécessaire. Au moins les Chiefs peuvent compter sur un rendement constant de l’ailier droit Kailer Yamamoto.

L’Américain de 18 ans a récolté 22 buts et 49 points en 31 matchs cette année. Il est au premier rang des pointeurs de son équipe, et il est certainement l’une des raisons qui expliquent que les Chiefs demeure dans la course pour une place en série au retour de la pause des fêtes.

L’attaquant de 5 pieds 9 pouces et 175 livres a toujours dû travailler pour chaque possession et chaque point. Comme bien des joueurs de petit format, c’est son ardeur au travail qui lui permet d’avoir du succès, tout comme l’importance qu’il attache à son équipe et ses coéquipiers.

Alors que plusieurs jeunes hockeyeurs tentent de peaufiner leur jeu autour de vedettes comme Steven Stamkos ou Connor McDavid, Kailer Yamamoto souhaite plutôt modeler son jeu autour de celui de Mats Zuccarello des Rangers de New York.

« Comme moi, il n’est pas gros, mais il est capable de compter des points tout en étant efficace des deux côtés de la patinoire », affirme Kailer Yamamoto. « C’est un joueur d’équipe qui met ses coéquipiers avant lui et qui joue avec ardeur, mais il peut aussi marquer des buts importants ». Mais Zuccarello n’est pas le seul joueur de la LNH qui influence l’ailier droit des Chiefs de Spokane.

« Mon joueur préféré depuis que je suis tout petit est Sidney Crosby. Quand je le regarde jouer, il me pousse à vouloir m’améliorer ».

Alors que Crosby était le premier choix du repêchage de 2005 et que Zuccarello n’a jamais été repêché, Kailer Yamamoto devrait être sélectionné dans le top 20 lors du repêchage de la LNH en juin prochain. Pour le moment par contre, il n’y songe pas trop.

« Je veux jouer dans la Ligue nationale depuis que je suis tout petit, mais j’essaie d’y aller une journée à la fois et ne pas trop penser au repêchage cet été ».

Celui qui a quitté Spokane à l’âge de 14 ans pour aller peaufiner son jeu dans la région de Los Angeles et qui participera à la fin janvier au Match des meilleurs espoirs Sherwin-Williams avec l’équipe Orr sait cependant quel véhicule il achètera avec son premier contrat de la LNH.

«J’avais un Chrysler Pacifica pour me rendre aux pratiques quand j’avais 16 ans, mais je conduis actuellement le Ford F-150 King Ranch et j’aimerais lui acheter son camion après avoir signé mon premier contrat. Cela dit, j’aime bien le Mercedes-Benz Classe G aussi ».

Mercedes-Benz G-Class

Mercedes-Benz G-Class

Et son garage de rêve?

« Je dirais la BMW i8 pour aller avec le Classe G, et probablement une Ferrari ou une Lamborghini ».

BMW i8

BMW i8

Rapide et capable d’affronter toutes les situations, la collection de voitures de Kailer Yamamoto sera à l’image de son propriétaire.

Partager
The following two tabs change content below.
Charles Jolicoeur
Charles Jolicoeur est cofondateur et rédacteur en chef de NetMédia 360 qui inclut les sites EcoloAuto.com et LuxuryCarMagazine.com. Il lança le premier site du réseau, EcoloAuto, alors qu’il terminait sa maitrise en comptabilité en 2011. À la fin de ses études, il renonce à la comptabilité et poursuit le développement de sa carrière de chroniqueur automobile. Il contribue également avec le Huffington Post Québec et Affaires de Gars.